DAV Massif central : atelier droits culturels et création

Dans le cadre des Rencontres DAV Massif central 2016. Le jeudi 23 juin au Centre culturel de Cosne-d’Allier. 

Temps fort du projet DAV, les Rencontres permettent de traverser un panorama « Massif central » centré sur les arts vivants. Le jeudi 23 à 14h00 se tiendra un atelier Droits culturels et processus de création En savoir plus

Comment :0

Diversité(s) et vivre ensemble

Conférence et journée d’ateliers dans le cadre des rencontres professionnelles du Festival Les Suds à Arles. Le lundi 11 et mardi 12 juillet 2016. Espace Van Gogh, Arles.

Les professionnels de la culture, les travailleurs sociaux, les acteurs du secteur éducatif, les représentants institutionnels, participent au développement des politiques culturelles, inventent des schémas, tentent de rétablir des équilibres afin de favoriser l’expression des diversités et de répondre aux défis d’une société en mutation. Ces deuxièmes rencontres professionnelles proposeront de croiser nos expériences et d’échanger autour des notions de diversité(s), de mixité et de droits culturels.

Introduite par Patrice Meyer-Bisch, de l’Université de Fribourg le lundi 11 juillet (15h30 – 17h30), la journée du 12 juillet (9h – 17h) s’organisera sous forme d’ateliers de productions collectives, afin d’élaborer ensemble des propositions d’actions au regard des droits culturels.

En savoir plus et inscriptions

Comment :0

LA CULTURE, UN BIEN COMMUN À CONSTRUIRE ENSEMBLE

Rencontre organisée en partenariat avec Culture & Démocratie, dans le cadre du cycle Bien communs & nous proposé par la Vénerie. Le samedi 30 avril (19h30), La Vénerie, Bruxelles.

La Culture est-elle en soi un bien commun de l’humanité, un enclos sacré à défendre ? Pour Christian Laval, auteur, avec Pierre Dardot, de Commun, il faut réfléchir autrement. La Culture avec ce ‘C’ majuscule n’existe pas : il y a des pratiques culturelles et il apparaît que la majorité de celles-ci peuvent être envisagées comme des pratiques du commun.
Aujourd’hui, les différents décrets – notamment ceux de Centres Culturels, des Bibliothèques, de l’Éducation permanente – mettent « la participation à la vie culturelle » au centre des missions des institutions culturelles qu’ils encadrent ouvrant ainsi la voie à cette organisation de la vie culturelle en commun. Mais l’utopie va un cran plus loin que celle de la participation, invitant le citoyen à prendre part aux décisions en matière de politiques culturelles.  En savoir plus

Comment :0

Droits culturels et biens communs : un enjeu de démocratie

Conférence dans le cadre du cycle “Les biens communs, une idée en marche !” organisé par l’Université populaire des Olonnes. Mercredi 20 avril (18h15), Salle de La gargamoëlle, Château d’Olonne.

S’il est vrai que «les biens communs sont les biens nécessaires à la réalisation des droits fondamentaux des personnes», il nous semble essentiel de nous interroger sur leur articulation avec l’effectivité des droits de l’homme et notamment avec les droits culturels de chacun. Comment les biens communs sont-ils des contextes de réalisation de la dignité des personnes et des communautés ? Comment permettent-ils une réelle capacitation citoyenne ? Comment peuvent-ils nous faire repenser le rôle de nos institutions ? C’est autour de cette articulation droits culturels / biens communs que nous présenterons de cas concrets issus de différents pays. Ci dessous la présentation En savoir plus

Comment :0

Les droits culturels dans la Loi NOTRe à l’INSET de Dunkerque

Journée d’actualité organisée en collaboration avec le Réseau culture 21 et l’IIEDH de Fribourg. Avec Marie-Christine Blandin, Sénatrice du Nord et Patrice Meyer-Bisch, coordinateur de l’IIEDH de Fribourg, Sonia Pignot, adjointe à la culture, au patrimoine et à la mémoire de la ville de Saint-Denis et Jean-Damien Collin, directeur du développement culturel du Territoire de Belfort. Le vendredi 13 mai, INSET de Dunkerque.

En savoir plus

Comment :0

Diversité culturelle : lutter contre les amalgames

Les droits culturels sont définis dans la Déclaration de l’Unesco de 2001 (art. 5) en tant que cadre propice à la diversité culturelle.
L’article 6 de cette même Déclaration précise également que « (…) La liberté d’expression, le pluralisme des médias, le multilinguisme, l’égalité d’accès aux expressions artistiques, au savoir scientifique et technologique – y compris sous la forme numérique – et la possibilité, pour toutes les cultures, d’être présentes dans les moyens d’expression et de diffusion, sont les garants de la diversité culturelle ».

L’appel « Décoloniser les arts » qui circule depuis quelques semaines dans les médias interpelle les institutions nationales et internationales à propos de la nécessité de garantir une juste visibilité de la diversité culturelle sur nos scènes, sur nos écrans, afin de lutter contre les discriminations dans le spectacle vivant et les arts à l’encontre « des populations minorées et post-coloniales ». L’argument proposé En savoir plus

Comment :0

Formation-action – Les droits culturels en actes

3 journées d’expérimentation et de partage d’expériences proposées par Réseau culture 21 et l’IIEDH de Fribourg. Avec Patrice Meyer-Bisch, philosophe, Vincent Lalanne, consultant-fomateur et des intervenants des collectivités partenaires de la démarche Paideia. Formation facilitée et documentée par Irene Favero et Christelle Blouët. Les 19, 20 et 21 septembre 2016, Paris.

• Que recouvrent précisément les droits culturels ?
• Comment les traduire dans les politiques publiques ?
• Comment les organisations de la société civile peuvent-elles s’en saisir ?

En savoir plus

Comment :0

Violence et interculturalité

Conférence organisée par la Chaire Unesco « Mémoire, Cultures et interculturalité » de l’Université catholique de Lyon et l’Association Culture pour tous. Le mardi 5 avril (18h30 – 20h), Amphi Mérieux A029, Université Catholique de Lyon.

A partir de témoignages, il sera question du lien entre les violations des droits culturels et l’émergence de la violence. Seront également questionnés les liens entre toutes les violences : “ordinaires” (intrafamiliales ou dans la rue), “au loin”, celles du terrorisme et de ses contre-violences et la contre-violence dans les prisons. Une traversée démonstrative avec Patrice Meyer-Bisch, philosophe, coordinateur de l’Institut interdisciplinaire d’éthique et des droits de l’Homme de l’Université de Fribourg.

Comment :0

La cure c’est nous

Un projet de Salvatore Iaconesi, artiste, haker et designer de l’interaction italien.

Lorsque l’artiste Salvatore Iaconesi est diagnostiqué avec une tumeur au cerveau, il refuse d’être un patient passif — patient, qui, comme il l’explique, signifie « celui qui attend ». Il décide donc de hacker les scans de son cerveau et de les poster en ligne, et il invite la communauté mondiale à élaborer une « cure ». Celle-ci a pris forme grâce à plus d’un demi-million de personnes : conseils médicaux, art, musique et soutien émotionnel. Quand la santé d’une personne devient l’enjeu d’une communauté mondiale autour d’un projet open source… Dans la vidéo ci-dessous, Salvatore Iaconesi présente La cura.

En savoir plus

Comment :0

Nouvelle rencontre autour du schéma d’orientations culturelles pour Saint Denis

Journée de travail autour de l’élaboration du schéma d’orientations culturelles de la Ville de Saint Denis. Le jeudi 17 mars, Saint Denis.

L’élaboration participative du schéma d’orientations culturelles se poursuit à travers une nouvelle journée de travail avec les acteurs de la ville. La méthode Paideia propose d’analyser sa pratique au regard des droits culturels. Cette journée d’approfondissement méthodologique devra permettre de clarifier l’interprétation des droits culturels, d’affiner les analyses et de tirer les premiers enseignements des cas d’école pour l’écriture du schéma culturel de la ville.

Comment :0

Des fabriques d’expériences pour les droits culturels

Intervention de Hortense Archambault, directrice de la MC93 à Bobigny. Le 20 janvier dernier, les BIS, Nantes.

Depuis la scène du Grand auditorium de la Cité des Congrès de Nantes, Hortense Archambault a longuement parlé des droits culturels. Elle a notamment souligné le besoin d’œuvrer pour une appropriation critique de ces droits fondamentaux et contribuer ainsi à leur définition et à leur mise en œuvre. Dans cet objectif, il est fondamental de se doter d’endroits d’expériences. C’est ce que la MC93 met en œuvre avec la Fabrique d’expériences.

En savoir plus

Comment :0

L’Appel de Nantes

Lancé par 20 associations et réseaux nationaux du spectacle vivant à l’occasion des Biennales Internationales du Spectacle le jeudi 21 janvier 2016.

“Aujourd’hui, nous souhaitons prendre le temps de réfléchir sans corporatisme, sans posture, dans le sens de l’intérêt général. Nous souhaitons questionner collectivement nos pratiques, explorer de nouvelles voies, inventer des transversalités nouvelles. C’est pourquoi, (…), nous prenons l’engagement d’ouvrir résolument ce chantier. (…) Il nécessite la mise en place d’espaces de recherche, de réflexion et d’expérimentations ouverts à celles et ceux qui partagent avec nous cette responsabilité : chercheurs, intellectuels, artistes, décideurs politiques, responsables associatifs, syndicats, publics, amateurs, citoyens, etc. Ensemble, nous proposons de travailler aux enjeux d’une politique culturelle novatrice, alliant nos compétences, nos responsabilités et nos devoirs.”

Parmi les chantiers identifiés comme prioritaires dans l’appel : “Repenser nos actions en prenant en compte les droits culturels inscrits dans la loi NOTRe, qui affirme notamment la responsabilité de l’État et des collectivités locales en matière culturelle, dans le respect de la dignité des personnes.”

Comment :0

Droits culturels, réforme territoriale, circulaire Valls : quelles relations entre collectivités et acteurs ?

Atelier organisé par Opale/CRDLA culture et l’Ufisc. Dans le cadre des BIS à Nantes, le mercredi 20 janvier, 14h30, Salle D.

La nouvelle « circulaire Valls », qui remplace la circulaire dite « Fillon », publiée le 29 septembre 2015 apporte des infléchissements notables aux logiques concurrentielles. Elle pourrait permettre d’instaurer de nouvelles relations partenariales entre associations et collectivités, y compris avec l’État. Quelles sont les principales dispositions de la circulaire et de ses annexes et comment les utiliser ? Quelle est sa portée dans le contexte politique actuel ? D’autre part, la loi NOTRe doit réorganiser les processus politiques au niveau territorial et dans leur articulation avec l’Etat. Quelles logiques élabore-t-elle ? Quels espaces de coopération et d’élaboration de la décision ?
L’Ufisc et Opale proposent un temps de décryptage et d’échange autour de la « circulaire Valls » sur « les relations entre les pouvoirs publics et les associations », et de la loi NOTRe qui affirme la responsabilité culturelle conjointe des collectivités et de l’Etat, sur la base des droits culturels.

Comment :0

Un schéma médico-social unifié dans la manche au regard des droits culturels

Le 25 novembre dernier s’est tenu à Hébécrevon le Forum ouvert “Quelles synergies rechercher pour valoriser les ressources des personnes et du territoire ?”. Organisé par la Département de la Manche.

Le département de la Manche est engagé depuis 2014 dans la démarche Paideia d’observation et évaluation des politiques publiques au regard des droits culturels. Cette rencontre a inauguré le travail d’écriture du schéma médico-social unifié du Département. Le schéma s’élaborera autour des deux notions de parcours de vie de la personne et de respect des droits culturels de chaque habitant. Il vise à prendre en compte les territoires de vie des personnes, à partir du postulat que chacun a des potentialités et que chaque territoire est d’abord une ressource avant d’être un manque. Ci-dessous, la vidéo de présentation du schéma médico-social unifié par Jacky Guérineau, directeur général adjoint du Département.

Présentation du schéma unifié et de ses 6 axes de travail

En savoir plus

Comment :0

Violences et terrorisme au prisme des droits culturels

Conférence organisée par Culture pour tous, en partenariat avec la Chaire UNESCO de l’Université catholique de Lyon. Le mardi 5 avril, (lieu à définir) Lyon.

A partir de témoignages, il sera question du lien entre les violations des droits culturels et l’émergence de la violence. Seront également questionnés les liens entre toutes les violences : “ordinaires” (intrafamiliales ou dans la rue), “au loin”, celles du terrorisme et de ses contre-violences et la contre-violence dans les prisons. Une traversée démonstrative.
Avec Patrice Meyer-Bisch, philosophe, coordonnateur de l’IIEDH de Fribourg.

Comment :0
Aller à la barre d’outils