Encyclopédie pratique, collecte d’Aubervilliers

Projet de Lenio Kaklea, présenté par les Laboratoires d’Aubervilliers.

L’Encyclopédie Pratique cherche à collecter une ou plusieurs de vos pratiques. Notre ambition est de créer une collection d’environ 1 000 pratiques, une vaste collection de techniques que chacun de nous invente pour survivre ou resister au quotidien, pour accepter ou transformer la réalité de son corps, que cette pratique soit fastidieuse ou joyeuse, intime ou collective.

PrésentationEn savoir plus et participer

Comment :0

Psychotropification de la société

Edition 2017 du Journal des Laboratoires d’Aubervilliers.

« Explorer la « Psychotropification de la société », comme nous l’avons fait lors de la saison 2015-2016 aux Laboratoires d’Aubervilliers, c’était ouvrir la porte aux invisibles et aux invisibilisés qui nous entourent. Ces derniers s’incarnent dans de multiples entités avec lesquelles nous devons composer, notamment les microcommunautés construites en réponse à des modèles qui ne leur correspondent pas – celles des entendeurs de voix, des trans, des prostitué-e-s, des consommateurs de drogues, des personnes atteintes de maladies rares, des personnes vivant avec des obsessions trop dérangeantes pour être révélées au grand jour et pour les partager comme des expériences qui pourraient se révéler communes à d’autres gens. Soit autant de puissances d’agir avec lesquelles nous devons composer progressivement un monde commun. À travers ces invisibles, c’est un autre rapport au monde qui se compose, nous amenant à considérer autrement les frontières qui nous entourent et à recomposer notre propre expérience ». En savoir plus

Comment :0

Question n°63 : éléments de réponse

Conférence/rencontre organisée par Les Laboratoires d’Aubervilliers. Le vendredi 10 février, Les Laboratoires d’Aubervilliers.

Yoann Thommerel et Sonia Chiambretto en résidence aux Laboratoires d’Aubervilliers depuis janvier 2015, ont élaboré collectivement dans le cadre des actions menées en lien avec le Groupe d’information sur les ghettos, le Questionnaire n°1, qui interroge les mécanismes d’exclusion et de repli. Cette rencontre publique est pensée comme une tentative de réponse à l’une des questions les plus brûlantes du questionnaire :  “63. Quel souvenir gardez-vous de ce qu’on a couramment appelé les « émeutes de 2005 » ? / Avez-vous l’impression que des événements similaires pourraient se reproduire prochainement ? / Le souhaitez-vous ? / Pourquoi ?”. Cette rencontre publique sera l’occasion d’accueillir l’anthropologue Alain Bertho.

Comment :0

Pratiques de soin et collectifs / Rencontre #1

Pragmatisme et mondes en train de se faire. Séance d’ouverture du séminaire, menée par Josep Rafanell i Orra et Thierry Drumm. Jeudi 27 octobre 2016, de 19h à 22h, Laboratoires d’Aubervilliers, Aubervilliers.

Les dispositifs étouffant les pratiques collectives en les référant à une « réalité telle qu’elle est », autrement dit en les soumettant à une « réalité » qui « devrait être », semblent aujourd’hui susceptibles d’entonner aussi bien l’air de l’acceptation et du renoncement que de celui de « possibles » présentés comme impératifs (comme le signalent D. Debaise et I. Stengers), la principale condition étant de jouer le jeu de la reproduction du même – même monde, même nature, même existence. On pourrait, en s’inspirant du philosophe William James, nommer cette reproduction une fabrication d’univers. Résister à ces fabrications d’univers et donner consistance à d’autres possibles, cela exige, dans une perspective de part en part pragmatique, de relayer, d’intensifier et de cultiver des capacités de sentir, agir, penser, dans ces situations de destructions multiples des possibilités, humaines et plus-qu’humaines, de « vivre et mourir bien » (D. Haraway). En savoir plus

Comment :0

Performing Opposition

Plateforme publique / opposition / performance. Dans le cadre du Printemps des Laboratoires #3. Les samedi 6 et dimanche 7 juin, Les Laboratoires d’Aubervilliers, Aubervilliers.

Sous l’intitulé Performing Opposition, cette troisième édition du Printemps des Laboratoires explore l’art dans sa relation à la “polis” à contre courant des pouvoirs institués. De la naissance des avant-gardes au XIXe siècle jusqu’aux engagements des artistes dans des mouvements de contestations et de révoltes sociales récents, l’art renouvelle ses conditions, ses stratégies et ses formes d’opposition. C’est à travers la mise en perspective de certains héritages historiques et artistiques que Performing Opposition entend souligner une dynamique actuelle qui participe à creuser des brèches dans le continuum réglementé de l’espace public, pour le (re)peupler et se l’approprier.

 

Comment :0
Aller à la barre d’outils