L’art déclare

En ce début d’année électorale, le SYNDEAC rend publiques 70 propositions, des positions, des questions, des interviews et des témoignages.

Ce sont autant d’outils citoyens et politiques pour débattre, et vivre activement les élections présidentielles et législatives sans jamais oublier les arts et la culture. Le Syndéac propose aux candidats, aux habitants, aux élus, aux responsables et aux professionnels de la culture, du social, de l’éducation et de la recherche de s’emparer de ces outils. Nous avons besoin d’art pour imaginer l’avenir. C’est l’affirmation du site « l’art déclare » que le Syndéac nous invite à découvrir, faire connaître et partager. Trois propositions (32, 33, 34) sont explicitement consacrées à la question des droits culturels.

Comment :0

D’ici demain midi

Restitution vidéo de l’Université buissonnière #7 qui s’est tenue les 24 et 25 janvier 2017 à La Rochelle, en partenariat avec le CNAR Sur le Pont, la fédération Grand’rue de Nouvelle Aquitaine, et l’Université de La Rochelle. 

Inspiré du Manifeste pour la création artistique dans l’espace public, le programme de ce temps intensif mais convivial (à moins que ce ne soit le contraire) proposait un retour sur les droits culturels, une exploration des enjeux de l’espace public face aux restrictions de l’état d’urgence, un travail sur la co-construction et ses outils (les SODAREP), et sur le 1% Travaux publics. L’idée étant, en cette année électorale, de décliner le contenu du Manifeste comme outil de programme.

Comment :0

Psychotropification de la société

Edition 2017 du Journal des Laboratoires d’Aubervilliers.

« Explorer la « Psychotropification de la société », comme nous l’avons fait lors de la saison 2015-2016 aux Laboratoires d’Aubervilliers, c’était ouvrir la porte aux invisibles et aux invisibilisés qui nous entourent. Ces derniers s’incarnent dans de multiples entités avec lesquelles nous devons composer, notamment les microcommunautés construites en réponse à des modèles qui ne leur correspondent pas – celles des entendeurs de voix, des trans, des prostitué-e-s, des consommateurs de drogues, des personnes atteintes de maladies rares, des personnes vivant avec des obsessions trop dérangeantes pour être révélées au grand jour et pour les partager comme des expériences qui pourraient se révéler communes à d’autres gens. Soit autant de puissances d’agir avec lesquelles nous devons composer progressivement un monde commun. À travers ces invisibles, c’est un autre rapport au monde qui se compose, nous amenant à considérer autrement les frontières qui nous entourent et à recomposer notre propre expérience ». En savoir plus

Comment :0

Droits culturels : controverses et horizons d’action

L’Observatoire des politiques culturelles consacre le n°49 de sa revue aux droits culturels. 

Les droits culturels sont reconnus de longue date dans de multiples textes internationaux. Les voici intégrés dans notre législation (loi NOTRe et loi LCAP). Ils offrent de multiples horizons d’action pour approfondir et repenser les politiques publiques. Toutefois, l’adoption de cette notion dans la loi a fait l’objet de débats nourris au Sénat comme à l’Assemblée nationale et suscite des controverses parmi les professionnels de la culture. Quels sont les malentendus ou les craintes qu’elle soulève ? Qu’apporte-t-elle de nouveau ou de complémentaire dans notre approche des politiques culturelles ? Quelles en sont les différentes interprétations ? Comment les traduire en actes ?
L’ambition de ce dossier de l’Observatoire est de fournir un maximum de clés théoriques, politiques, historiques, ainsi que présenter des exemples et des points de vue variés d’élus, de philosophes, de politologues, de juristes, de responsables culturels.

Comment :0

Culture et droits de l’homme: les commentaires de Wroclaw

Manuel proposé par ARCult Media (Cologne) dans le cadre de Wroclaw – Capitale européenne de la culture 2016. Publié par De Gruyter (Berlin/Boston), en anglais.

Le manuel « Commentaires de Wroclaw » couvre les questions juridiques pertinentes et des aspects politiques ayant trait aux droits de l’homme et à la culture, y compris la liberté artistique, de la presse et d’opinion, l’accès à la culture, les ‘anciens’ et ‘nouveaux’ médias et le patrimoine culturel, la liberté de religion et les droits linguistiques, la protection des minorités, la protection de la diversité culturelle, et d’autres sujets. En savoir plus

Comment :0

Les communs, un nouvel universalisme ?

Les 26 et 27 novembre derniers se tenait l’université d’automne de la Ligue des droits de l’homme consacrée au thème des communs. Les enregistrements des interventions sont en ligne. 

Qu’avons-nous en commun et de commun ? Au-delà des communs environnementaux comme formes d’organisation et de partage de la propriété ou de l’usage de ressources (pâturages, terres, cours d’eau, forêts, etc.), les communs interrogent en profondeur toutes les notions et pratiques de partage, de redistribution, d’être au monde, de politique, d’universalité. Avec ce thème, l’université d’automne de 2016 veut porter un débat articulant la réflexion théorique et l’analyse des expériences et pratiques par leurs acteurs. Que signifie la migration d’une notion datée et liée à un monde agricole vers une vision plus large englobant tous les secteurs de la société ?

Comment :0

Les droits culturels sont dans la loi… et après ?

Les vidéos du colloque organisé au Sénat par les Sénatrices Sylvie Robert et Marie-Christine Blandin sont en ligne.

« Ces droits (culturels) restent mal connus. Certaines les pensent opposables, certains les voient comme une menace à la liberté de programmation, certains craignent qu’ils ne soient qu’un simple moyen de redéployer des budgets. Qu’en est-il vraiment ?
En réalité, le chantier de la mise en œuvre de ces droits a d’ores et déjà débuté. Des artistes, des directeurs de scènes, des élus ont commencé cette mutation, parfois tout naturellement. Aujourd’hui, l’application concrète des droits culturels prend et va prendre divers chemins.
Mais le plus important est que la loi ne reste pas lettre morte, et que de sa mise en œuvre progressive naisse des liens, des épanouissements, des reconnais­sances de chacun dans son égale dignité.
Notre volonté est de rassurer et de donner envie, de montrer que les chemins peuvent être différents et que pour certains ils sont déjà défrichés. Montrer égale­ment que le dialogue est nécessaire et fécond dans la construction des politiques culturelles. » Marie-Christine Blandin et Sylvie Robert

Comment :0

Tiers lieux

Dossier en ligne, dirigé par l’équipe de l’ArL Paca et Raphaël Besson (Villes Innovations).

Les (r)évolutions numériques bouleversent notre société. Au-delà des avancées technologiques, le numérique participe à un mouvement plus général qui incite tout un chacun à prendre une part active dans des processus collectifs de partage des savoir-faire et de co-construction.
Comment la bibliothèque peut-elle se positionner autour de projets innovants et collaboratifs ? Dans quels dispositifs ? Avec quelles compétences et quels accompagnements ?
Ce dossier définit la notion de tiers lieux et l’étaie d’expériences menées sur le territoire national et régional.

Comment :0

Archipels, « Tourmentes et migrations »

Rencontre autour d’Archipels, nouvelle revue culturelle européenne, organisée par Cassandre/Horschamp et Culture & Démocratie. Le 3 décembre, Musée National de l’Histoire de l’immigration, Paris.  

Pour la sortie du premier numéro de la nouvelle publication européenne, art, culture et société, Archipels, « Tourmentes et migrations », l’équipe de Cassandre/Horschamp nous invite à une grande rencontre. Elle sera le moyen de développer une réflexion autour des problématiques et des difficultés soulevées par l’état actuel de l’Europe, ainsi que des réponses humaines et artistiques qui peuvent être apportées à ces difficultés. Cʼest une occasion forte de démontrer en quoi les artistes, lorsquʼils se penchent sur les drames humains qui nous traversent, peuvent agir sur les consciences, en travaillant à la fois sur le plan émotionnel et sur celui du sens.

Comment :0

LES DROITS CULTURELS SONT DANS LA LOI… ET APRÈS ?

Intervention de Patrice Meyer-Bisch à l’occasion du colloque organisé par les sénatrices Marie-Christine Blandin et Sylvie Robert. Le lundi 14 novembre, Palais du Luxembourg, Paris.

En savoir plus

Comment :0

Une recherche pour mesurer la pauvreté avec les premiers concernés

ATD Quart Monde lance avec l’université britannique d’Oxford une recherche participative sur de nouvelles mesures de la pauvreté où les personnes touchées sont des co-chercheurs.

Mesurer la pauvreté, pour ensuite mieux la combattre, c’est aussi la comprendre dans toutes ses dimensions, le manque de ressources financières mais aussi le sentiment d’exclusion et le repli sur soi, la honte d’être inutile aux yeux des autres… Pour ATD Quart Monde, on ne peut y parvenir qu’en associant les principaux concernés : les personnes les plus exclues.
Pour la première fois, une recherche internationale va être menée avec la participation non seulement d’universitaires et de praticiens – enseignants, travailleurs sociaux… -, mais aussi de personnes en situation de pauvreté qui seront co-chercheurs, traitées sur un pied d’égalité avec les autres.

Comment :0

La mise en oeuvre du Projet pour l’enfant

Entretien de Nicole Laloux, Responsable du service enfance de l’UTPAS Avesnes/Fourmies, Conseil départemental du Nord. Réalisé dans le cadre de la démarche Paideia, Septembre 2016.

Nicole Laloux est engagée depuis 2012 dans la démarche Paideia d’observation et évaluation des politiques publiques au regard des droits culturels.Dans cette vidéo, elle revient sur le Projet pour l’enfant et évoque l’intérêt des droits culturels pour développer ce dispositif d’une façon plus respectueuse des droits de l’enfant et de la famille, dans une démarche mettant l’accent sur les capacités des personnes.
En savoir plus

Comment :0

Les droits culturels : parlons-en !

Vidéo de la table ronde organisée par les Forces Musicales le jeudi 14 juillet 2016, Cour du Cloître Saint-Louis, Avignon. Dans le cadre de la Maison professionnelle du spectacle vivant.

La notion de «droits culturels» s’impose de plus en plus dans les réflexions et débats sur la culture. Dernièrement la France a reconnu et intégré cette notion, jusqu’à l’inscrire dans des textes de loi. Néanmoins la mise en œuvre des droits culturels dans le secteur culturel et même leur signification restent floues et leurs interprétations sont souvent contradictoires. En savoir plus

Comment :0

La création et les droits culturels à Avignon

Compte rendu de la journée de travail organisée par les Forces Musicales en collaboration avec Réseau culture 21. Avec Patrice Meyer-Bisch et Philippe Teillet. Le jeudi 14 juillet 2016, Avignon.

Nous avons débuté cette matinée autour des représentations les plus communes partagées sur les droits culturels, afin de les mettre en débat, les argumenter, voir de les désamorcer. Les rappels théoriques et les échanges ont ensuite permis d’approfondir le débat et construire, nous l’espérons, une plus grande convergence de vue dans l’analyse des enjeux.
Lire le compte rendu et écouter les sons de cette matinée d’échanges.
La table ronde de l’après-midi « Les droits culturels, parlons-en ! » a permis de poursuivre les discussions du matin au Cloître Saint-Louis. Les vidéos très bientôt en ligne !

Comment :0

Boîte à outils sur la liberté artistique

Publiée par Arts Rights Justice (ARJ).

Arts Rights Justice est un groupe de travail intersectoriel et indépendant représentant 19 associations, ONG, réseaux européens et internationaux engagés dans la lutte pour la liberté d’expression et le respect des droits de l’homme. Ce groupe de travail vise à sensibiliser l’opinion publique sur le lien existant entre la culture et respect des droits de l’homme.
La boîte à outils proposée par l’ARJ (en anglais) s’adresse aux artistes, professionnels du secteur culturel et organisations culturelles œuvrant pour la protection des artistes et de la liberté artistique. Le groupe de travail prépare actuellement un petit manuel se basant sur cet outils. Il est soutenu par Culture Action Europe.

Comment :0

Cycle de rencontres sur les Communs

Les comptes rendus des interventions de ce cycle organisé par l’AFD sont en ligne.

Dans le cadre de son chantier de réflexion sur « Communs et développement », l’AFD a organisé un cycle de rencontres avec des chercheurs, institutionnels et consultants apportant chacun des éléments de lecture et de compréhension autour de la question des communs. Par cette approche multidisciplinaire et multi-thématique, seule en mesure d’appréhender la diversité des Communs, l’AFD entend construire une vision renouvelée des politiques de développement et plus particulièrement de ses stratégies et pratiques opérationnelles. Contributions, entre autres, de Michel Bawens, David Bollier, Benjamin Coriat et Pierre Dardot.

Comment :0

Un atlas des priorités : cartographier les pouvoirs, cartographier les communs

L’Atlas des priorités est un atlas politique, social et économique. Réalisé par le Bureau d’études. 

Le groupe de recherche et design Bureau d’études produit des cartographies des systèmes politiques, économiques et sociaux qui permettent aux personnes de s’informer, se positionner et de développer leur pouvoir d’agir. En révélant ce qui d’habitude reste invisible et en contextualisant des éléments souvent perçus comme séparés dans des nouveaux cadres communs, ces visualisations des intérêts et des relations rearticulent l’ordre symbolique dominant et actualisent les structures existantes autrement méconnues. Ce livre se veut un atlas pour une nouvelle citoyenneté émancipée et en mesure d’exploiter les possibilités offertes par l’infographie pour des analyses qui vont de l’échelle locale à l’échelle globale, et vice-versa.

Comment :0

Culture et lutte contre la pauvreté

Le dossier du Journal de Culture & Démocratie n°42 explore la question de la pauvreté articulée au champ de la culture.

Comment parler clair dès lors qu’on évoque la pauvreté ? Qu’est-ce que la pauvreté aujourd’hui, ici ? À partir de quand, de combien, est-on réputé pauvre ? Pourquoi, par qui et comment cette pauvreté est-elle produite ? Comment dit-on la pauvreté et que révèle cet exercice sémantique ? Comment enrayer la fabrique des pauvres ? Et la culture ? Quelle articulation avec la question de la pauvreté ? Plusieurs contributions décryptent les mécanismes à l’œuvre, stigmatisent l’absence de politiques de lutte contre la pauvreté et présentent des propositions alternatives.

Consulter ou télécharger le Journal n°42

Comment :0

Souveraineté et coopérations

Guide pour fonder toute gouvernance démocratique sur l’interdépendance des droits de l’homme. Par Patrice Meyer-Bisch, Stefania Gandolfi, Greta Balliu, Publié par Globethics.net.

Ce document se présente comme une clarification conceptuelle et stratégique des liens étroits entre droits de l’homme et gouvernance démocratique, entre renforcement des capacités et participation. Il est produit par, et destiné à des : responsables de politiques et de structures publiques, d’organisations de la société civile ou d’entreprises, pour l’orientation, le suivi et l’évaluation des stratégies, praticiens pour le montage interactif des projets, de leur suivi et de leur évaluation, étudiants et responsables de formation, afin de consolider et d’argumenter la légitimité et la fécondité des approches transversales basées sur les droits de l’homme en développement.

« (…) la souveraineté d’un peuple ne peut s’exercer dans l’ignorance des droits, libertés et responsabilités de toutes les personnes qui se trouvent sur son territoire, ni de ceux des autres peuples. Démocratie interne et externe sont de fait inséparables ».

En savoir plus

Comment :0

Culture et biens communs : un enjeu de démocratie

Texte proposé par Irene Favero suite à la rencontre organisée par Culture & Démocratie et le Centre culturel La Vénerie (Bruxelles) le 30 avril dernier. Paru dans la dernière Lettre de Culture & Démocratie.

L’approche basée sur les droits de l’homme et l’observation des pratiques au regard des droits culturels permet de mettre au centre des réflexions et des pratiques autour des biens communs la question du développement des capacités des personnes, seules ou en groupe. Il s’agit d’une mise en capacité qui, loin de se limiter à viser la seule employabilité des personnes, pose un défi bien plus ambitieux : permettre l’expression de la dignité de chaque personne dans tout temps et espace de sa vie.

 

Le chantier Patrimoines et biens communs initié par Réseau culture 21 permettra d’approfondir l’articulation entre droits culturel et biens communs en questionnant notamment les enjeux patrimoniaux et mémoriels.

En savoir plus

Comment :0
LOAD MORE
Aller à la barre d’outils