La construction d’actions culturelles citoyennes

Formation organisée par l’INSET de Dunkerque. Du 19 au 21 avril, INSET de Dunkerque.

Cette formation est fondée sur le principe du respect des droits fondamentaux des personnes comme condition du développement de la citoyenneté. Dans cette démonstration, nous proposons d’étudier dans les contextes de pratiques professionnelles des participants les questionnements et points d’attention pour favoriser ces développements. En savoir plus

Comment :0

Les déclinaisons de la participation

Intervention de Joëlle Zask à l’occasion de la rencontre Sur la place publique organisée en décembre 2015 par De l’aire.

Tout en étant un acte qui traverse notre quotidienneté, la participation semble peiner à trouver ses formes lors qu’elle se situe sur un plan collectif plus large. Joëlle Zask propose de séparer l’idée de participation en trois volets : prendre part (à une activité en cours), apporter une part (contribuer, apporter quelque chose de soi susceptible d’être compris par le destinataire de cet acte), recevoir une part (bénéficier). Pour participer il faut avoir reçu un certain nombre de ressources, de désirs, de savoirs, de capabilités etc. Le débat qui suit l’intervention de Joëlle Zask soulève aussi la question des droits culturels.

Comment :0

Le nouveau monde. Théâtre temporaire

Projet de construction participative d’un théâtre dans le Sud-Ouest. Porté par le groupe artistique transdisciplinaire la Langue écarlate.

Ce projet invite la population à imaginer, élaborer et construire un théâtre en matériaux de récupération qui soit un lieu de culture, de rencontre et d’échange. Le Nouveau monde pose le théâtre comme vecteur pour construire conjointement une autre façon d’envisager le monde d’un point de vue écologique, politique et économique et le lieu culturel comme référence emblématique des préoccupations environnementales, sociales et culturelles collectives. Il s’agira d’un nouveau lieu fabriqué avec une pensée nouvelle qui modifie le regard porté sur les matériaux, sur les possibles qu’ils contiennent. Cela, pour  renverser l’image d’un monde rural délaissé culturellement et le montrer pour ce qu’il est : l’espace d’une géographie du futur, un champ des possibles d’un nouveau modèle social.

Comment :0

La participation : prendre, apporter et recevoir une part

Vidéo de l’intervention de Joëlle Zask, philosophe, Maître de conférence à l’Université de Provence. Réalisée à l’occasion du deuxième module du chantier création de la démarche Paideia, le 24 mars, Mains d’œuvres, Saint-Ouen.

Selon Joëlle Zask, les dispositifs observés révèlent la complémentarité entre les trois dimensions de la participation qu’elle détaille par le « prendre part », « apporter une part » et « recevoir une part ».

En savoir plus

Comment :0

Sur la place publique

Faire de l’urbanisme une démarche culturelle et participative dans les territoires ruraux et périurbain. Rencontre organisée par De l’Aire. Le jeudi 17 décembre, Biovallée – Le campus, Écosite du Val-de-Drôme, Eurre.

De plus en plus de démarches innovantes, participatives, artistiques et culturelles transforment la façon de concevoir l’aménagement des territoires et les programmes d’urbanisme. Longtemps développées dans les grandes villes, elles émergent plus fortement dans les espaces ruraux et périurbains (périphéries des villes et des villages), où elles restent trop souvent méconnues.
Du diagnostic à la maîtrise d’œuvre, des réalisations de préfiguration temporaires à des travaux pérennes, l’espace public devient un espace d’usages multiples et de fabrication collective. Il est alors considéré comme un espace culturel, où se jouent l’urbain et l’humain. Ces démarches rassemblent des équipes hybrides autour des habitants, des usagers et des élus et font du projet urbain un chantier ouvert, populaire et hospitalier.

Ce séminaire propose de rendre mieux visibles ces pratiques, de réunir les acteurs (professionnels, élus, habitants, institutions), de partager leurs expériences et les projets réalisés. Il vise à identifier les besoins et les ressources nécessaires à leur développement.

Comment :0

Ready to change : repenser le rapport entre artistes et communautés

La conférence internationale Ready to change s’est tenue à Ljubljana du 22 au 23 avril derniers. Organisée par Bunker dans le cadre du projet européen Create to connect.

Ces deux jours ont été l’occasion pour échanger autour des pratiques artistiques participatives. Les interventions qui ont rythmés la rencontre sont désormais disponibles en ligne. Elles portaient notamment sur le lien entre le développement de ces pratiques et la précarisation de la production artistique, la portée émancipatrice des expériences participatives et les leçons à tirer des cas de participation citoyenne « qui n’ont pas marché ». Le deuxième jour s’est concentré sur la thématiques des jeunes publics.

Comment :0
Aller à la barre d’outils