Mémoire partagée

Article de Louise Merzeau à paraître dans le Dictionnaire des biens communs. M. Cornu, F. Orsi, J. Rochfeld, Dictionnaire des biens communs, PUF, 2017.

« L’envisager [la mémoire] dans la perspective des communs revient à prendre le parti inverse en considérant que l’activité mémorielle peut relever d’une aptitude de la communauté à administrer horizontalement ses ressources comme ses règles de gouvernance. En savoir plus

Comment :0

D’autres gestes : usages des patrimoines

Journée d’étude organisée par le Collège d’études mondiales de la FMSH dans le cadre du programme Global South(s). Le samedi 13 juin, Bétonsalon – Centre d’art et de recherche, Paris.

D’autres gestes donne la parole à différent-e-s artistes, chercheur-se-s mais aussi collectifs et institutions qui interrogent les modalités de constitution, de conservation, de circulation et d’interprétation des archives et des patrimoines numérisés. Les œuvres présentées témoignent du rôle compliqué joué par la maitrise des outils de conservation et de diffusion du patrimoine (parfois celui des autres) dans la construction identitaire et idéologique des Etats après les indépendances. Alors que la légitimité de l’idée de Nation se trouve aujourd’hui mise à mal par la globalisation, les enjeux des archives et du patrimoine se déplacent. Quelles sont les alternatives possibles à l’institution nationale de l’archive ? Quels gestes, quels usages et quels réseaux sont-ils en jeu pour faire du patrimoine un outil d’émancipation et de connaissance ?

Comment :0

Articuler un langage de l’âme : quelle responsabilité face à l’humanité en danger ?

Journée de réflexions culturelles plurielles, regards croisés artistes / journalistes / chercheurs / militants, organisée par Hors les Murs. Le jeudi 28 mai, Espace Jean Dam, Paris.

Les chercheurs en sciences sociales, les artistes, les journalistes, les militants ont en commun le fait de rendre publics leurs travaux, aussi divers soient-ils. Si les formes de publication divergent, ils partagent cette nécessité de soumettre à l’autre une pensée pour édifier un espace du savoir.  En croisant trois temporalités, un passé lointain, un passé proche et ce que l’on pourrait nommer l’actualité, nous regarderons comment ces acteurs tentent de briser le silence complice du déni d’humanité. Et comment ces pratiques agissent à plusieurs voix pour penser et écrire notre histoire.

Comment :0
Aller à la barre d’outils