De quoi les Capitales européennes de la Culture sont-elles le nom ?

Projection et journée d’étude organisée par Culture & Démocratie. Les 27 et 28 avril à Mons, dans le prolongement du Journal de  n°43 – « Ce que sèment les Capitales européennes de la Culture ».

La culture européenne fait-elle vivre les valeurs démocratiques? Comment la définir à l’heure où le projet européen se délite ? Les Capitales européennes de la Culture suscitent-elles un sentiment d’appartenance à cette culture ? Sont-elles, au sein des communautés urbaines et au-delà, l’occasion d’un projet culturel et politique partagé ? Sèment-elles durablement de nouvelles manières de faire culture ensemble ?  De faire société ? Créent-elles des communs ? Sont-elles au contraire, plus économico-touristico-urbanistiques que culturelles ? Peuvent-elles, revisitées, inspirer un autre projet européen ?

Comment :0

Archipels, « Tourmentes et migrations »

Rencontre autour d’Archipels, nouvelle revue culturelle européenne, organisée par Cassandre/Horschamp et Culture & Démocratie. Le 3 décembre, Musée National de l’Histoire de l’immigration, Paris.  

Pour la sortie du premier numéro de la nouvelle publication européenne, art, culture et société, Archipels, « Tourmentes et migrations », l’équipe de Cassandre/Horschamp nous invite à une grande rencontre. Elle sera le moyen de développer une réflexion autour des problématiques et des difficultés soulevées par l’état actuel de l’Europe, ainsi que des réponses humaines et artistiques qui peuvent être apportées à ces difficultés. Cʼest une occasion forte de démontrer en quoi les artistes, lorsquʼils se penchent sur les drames humains qui nous traversent, peuvent agir sur les consciences, en travaillant à la fois sur le plan émotionnel et sur celui du sens.

Comment :0

Culture et lutte contre la pauvreté

Le dossier du Journal de Culture & Démocratie n°42 explore la question de la pauvreté articulée au champ de la culture.

Comment parler clair dès lors qu’on évoque la pauvreté ? Qu’est-ce que la pauvreté aujourd’hui, ici ? À partir de quand, de combien, est-on réputé pauvre ? Pourquoi, par qui et comment cette pauvreté est-elle produite ? Comment dit-on la pauvreté et que révèle cet exercice sémantique ? Comment enrayer la fabrique des pauvres ? Et la culture ? Quelle articulation avec la question de la pauvreté ? Plusieurs contributions décryptent les mécanismes à l’œuvre, stigmatisent l’absence de politiques de lutte contre la pauvreté et présentent des propositions alternatives.

Consulter ou télécharger le Journal n°42

Comment :0

Culture et biens communs : un enjeu de démocratie

Texte proposé par Irene Favero suite à la rencontre organisée par Culture & Démocratie et le Centre culturel La Vénerie (Bruxelles) le 30 avril dernier. Paru dans la dernière Lettre de Culture & Démocratie.

L’approche basée sur les droits de l’homme et l’observation des pratiques au regard des droits culturels permet de mettre au centre des réflexions et des pratiques autour des biens communs la question du développement des capacités des personnes, seules ou en groupe. Il s’agit d’une mise en capacité qui, loin de se limiter à viser la seule employabilité des personnes, pose un défi bien plus ambitieux : permettre l’expression de la dignité de chaque personne dans tout temps et espace de sa vie.

 

Le chantier Patrimoines et biens communs initié par Réseau culture 21 permettra d’approfondir l’articulation entre droits culturel et biens communs en questionnant notamment les enjeux patrimoniaux et mémoriels.

En savoir plus

Comment :0

L’écologie de l’attention

4ème rencontre du cycle « Pour un numérique humain et critique ». Le mardi 15 mars, PointCulture, Bruxelles.

Comment penser les rapports entre l’omniprésence du numérique et l’évolution de nos formes de subjectivités ? Cette conférence essaiera de passer en revue différentes façons de concevoir ces rapports entre computation et subjectivation, à la fois pour mesurer des dangers réels, et surtout pour envisager des perspectives d’espoir et de pensées inédites. Avec Yves Citton, professeur de littérature à l’université de Grenoble, chercheur au CNRS, membre du collectif de rédaction de la revue Multitudes.

Comment :0

Qu’est-ce que le socioculturel aujourd’hui ?

Le Journal n°40 de Culture & Démocratie vient de paraître.

Le dossier du Journal 40 de Culture &  Démocratie explore la situation du secteur « socioculturel », son évolution, les difficultés que rencontrent ses acteurs et ses enjeux. Incertitudes budgétaires,  «déplacement insidieux des priorités», «soumission obligée aux logiques managériales», le constat est alarmant : «La passion s’étouffe». Cependant, au-delà de la dénonciation, les auteurs de ce Journal font apparaître un regain de créativité du secteur et une volonté «de forcer le politique à préserver, mieux, à consolider les outils qui constituent le fondement de nos politiques culturelles.»

Comment :0

20 ANS DE CULTURE & DÉMOCRATIE. D’UN SIÈCLE À UN AUTRE : NOUVEAUX ENJEUX, NOUVEAUX DÉFIS

Le Cahier 5 de l’association belge Culture & Démocratie vient de paraître.

Culture & Démocratie a ouvert et clôturé l’année de son vingtième anniversaire avec un colloque. Le premier séminaire intitulé « Droit de participer à la vie culturelle et politiques culturelles » avait pour ambition d’identifier la nature, les enjeux, les limites et opportunités d’une refondation des politiques culturelles.
Le 28 novembre 2014, le second séminaire questionnait sous le titre « Culture ET Démocratie ? Questionner les évidences », ce ET qui relie dans son appellation, la culture et la démocratie. Ce cahier 05 rassemble les Actes des deux journées, faisant ainsi l’état de la réflexion de Culture & Démocratie, à travers les apports de ceux et celles qui sont intervenus.

Comment :0

Démocratie vs marché

Le n° 39 du Journal de Culture & Démocratie vient de paraître.

Le dossier du Journal 39 de Culture & Démocratie creuse la question du marché et questionne sa compatibilité avec les valeurs fondamentales de la démocratie.
La culture, les arts mais aussi l’école doivent aujourd’hui composer avec les logiques de l’absolutisme économique. Les auteurs de ce présent dossier analysent, décryptent et dénoncent avec force l’hégémonie néolibérale contemporaine et ses inégalités.
Au-delà de la critique, pourtant, surgissent des alternatives qui « donnent à penser que l’impasse peut être vaincue et que des forces nouvelles, autres, peuvent dessiner pour nos sociétés un avenir plus équitable et plus fraternel ».

Comment :0
Aller à la barre d’outils