Les droits culturels, une facette des droits humains. Comment les mettre en œuvre ?

Rencontre professionnelle organisée par le Département de l’Ardèche et l’Arald (Agence Rhône-Alpes pour le livre et la documentation). Le lundi 19 octobre, Centre municipal de Déomas, Annonay.

La Nacre propose de réfléchir à la mise en œuvre des droits culturels, reconnus le 16 juillet dernier dans la loi NOTRe (Nouvelle organisation territoriale de la République). Cela vient-il modifier une conception classique de la notion de culture et potentiellement des politiques culturelles, par l’accent mis sur la nécessité de garantir aux populations leur liberté d’expressions culturelles et artistiques ? Les droits culturels portent-ils une remise en question des politiques publiques de la culture ? Comment mettre en œuvre ces principes ? L’objet de cette rencontre est de réunir élus, techniciens et acteurs culturels, pour réfléchir ensemble aux nouveaux horizons qu’offre le concept de droits culturels, en s’appuyant notamment sur des expériences en cours.

Comment :0

Forum ouvert : « Quelles responsabilités pour l’artiste dans la Cité aujourd’hui ? »

J-10 avant le forum ouvert organisé par l’Anrat avec La Maison des métallos, le Réseau Culture 21, La Compagnie Vagabonde, la Maison du geste et de l’image, le Centre national du Théâtre et la complicité de la revue Cassandre/Horschamp. Le samedi 26 septembre, Maison des métallos, Paris.

Dans ces vidéos Philippe Mourrat, Directeur de La Maison des métallos, Marie Bernanoce, secrétaire de l’ANRAT et Maître de conférences à l’Université Stendhal Grenoble et Anne-Frédérique Bourget, metteure en scène de la Compagnie Maskantête, répondent à la question de travail choisie pour ce forum ouvert. Inscription indispensable avant le 21 septembre. En savoir plus

Comment :0

Le territoire entre mémoires et histoire : discriminations vécues, discriminations tues

Formation proposée par Approches Cultures & Territoires (ACT). Les jeudi 12, mardi 17 et jeudi 26 novembre, à Marseille.

Faut il définir le territoire de manière définitive ? Le peut-on ? Un territoire est toujours tout à la fois un espace naturel, politique, géographique, humain : en un mot un lieu anthropologique. On peut aussi considérer un territoire comme un réseau de lignes : celles des déplacements des personnes qui le rejoignent, qui le quittent, qui s’y meuvent. Ce sont donc les personnes qui y vivent, qui donnent sens au territoire. Quelle que soit la durée, c’est cette présence ensemble qui fait histoire, mémoire et participe à la naissance d’un espace partagé et d’un désir commun. ACT entend par cette formation soutenir les animateurs, formateurs, enseignants, éducateurs, travailleurs sociaux, professionnels des collectivités territoriales et tous ceux qui dans leurs activités professionnelles et/ou associatives veulent agir contre les discriminations existantes sur les terrains du travail, de l’éducation, de la culture, de la vie quotidienne, etc. L’inscription se fait en ligne.

Comment :0
Aller à la barre d’outils