Devoir de culture : diversité culturelle, droits culturels

Rencontre avec Luc Carton, Jean-Michel Lucas et Patrice Meyer-Bisch, organisée par Les Lucioles. Le vendredi 1er et samedi 2 juillet, Le Salle Olivier Messiaen, 1 Rue du Vieux Temple, Grenoble.

Rencontre avec trois des principaux acteurs de la pensée des droits culturels dans une confrontation unique. Les droits culturels sont désormais inscrits dans la loi. Comment vont-ils s’appliquer ? Quelles responsabilités devons-nous partager ? Quelles conséquences sur les politiques publiques ?

Ce 5ème forum se veut un point d’étape, de réflexion et de propositions, qui prolonge les précédents. Il s’inscrit dans une perspective d’action citoyenne et de co-construction des politiques publiques. Les Lucioles ont choisi de faire appel à trois témoins de référence qui ont nourri et orienté la démarche du Forum des lucioles.

Comment :0

Diversité(s) et vivre ensemble

Conférence et journée d’ateliers dans le cadre des rencontres professionnelles du Festival Les Suds à Arles. Le lundi 11 et mardi 12 juillet 2016. Espace Van Gogh, Arles.

Les professionnels de la culture, les travailleurs sociaux, les acteurs du secteur éducatif, les représentants institutionnels, participent au développement des politiques culturelles, inventent des schémas, tentent de rétablir des équilibres afin de favoriser l’expression des diversités et de répondre aux défis d’une société en mutation. Ces deuxièmes rencontres professionnelles proposeront de croiser nos expériences et d’échanger autour des notions de diversité(s), de mixité et de droits culturels.

Introduite par Patrice Meyer-Bisch, de l’Université de Fribourg le lundi 11 juillet (15h30 – 17h30), la journée du 12 juillet (9h – 17h) s’organisera sous forme d’ateliers de productions collectives, afin d’élaborer ensemble des propositions d’actions au regard des droits culturels.

En savoir plus et inscriptions

Comment :0

Diversité culturelle : lutter contre les amalgames

Les droits culturels sont définis dans la Déclaration de l’Unesco de 2001 (art. 5) en tant que cadre propice à la diversité culturelle.
L’article 6 de cette même Déclaration précise également que « (…) La liberté d’expression, le pluralisme des médias, le multilinguisme, l’égalité d’accès aux expressions artistiques, au savoir scientifique et technologique – y compris sous la forme numérique – et la possibilité, pour toutes les cultures, d’être présentes dans les moyens d’expression et de diffusion, sont les garants de la diversité culturelle ».

L’appel « Décoloniser les arts » qui circule depuis quelques semaines dans les médias interpelle les institutions nationales et internationales à propos de la nécessité de garantir une juste visibilité de la diversité culturelle sur nos scènes, sur nos écrans, afin de lutter contre les discriminations dans le spectacle vivant et les arts à l’encontre « des populations minorées et post-coloniales ». L’argument proposé En savoir plus

Comment :0

Violence et interculturalité

Conférence organisée par la Chaire Unesco « Mémoire, Cultures et interculturalité » de l’Université catholique de Lyon et l’Association Culture pour tous. Le mardi 5 avril (18h30 – 20h), Amphi Mérieux A029, Université Catholique de Lyon.

A partir de témoignages, il sera question du lien entre les violations des droits culturels et l’émergence de la violence. Seront également questionnés les liens entre toutes les violences : “ordinaires” (intrafamiliales ou dans la rue), “au loin”, celles du terrorisme et de ses contre-violences et la contre-violence dans les prisons. Une traversée démonstrative avec Patrice Meyer-Bisch, philosophe, coordinateur de l’Institut interdisciplinaire d’éthique et des droits de l’Homme de l’Université de Fribourg.

Comment :0

Le capital culturel, c’est capital(e)

Rencontre organisée par Culture pour tous. Avec Patrice Meyer-Bisch, philosophe, coordonnateur de l’IIEDH de Fribourg. Le mercredi 3 juin, Métropole de Lyon – 20 rue du Lac, Lyon.

Comment créer assez de richesse culturelle pour permettre la réalisation des droits culturels ? A l’heure des villes créatives et des capitales de la culture, Culture pour tous propose cette rencontre qui sera l’occasion pour approfondir l’approche à la question économique par les droits culturels. La question économique dans le domaine culturel ne se réduit pas à une adéquation de l’offre et de la demande, avec un appui public pour favoriser la demande non exprimée ou « empêchée » (par un éloignement, un manque de moyens, une question de langue). Une bonne économie signifie avant tout l’épanouissement de chacun en tant que demandeur et offreur des savoirs importants pour vivre une vie digne et active culturellement, écologiquement, économiquement, socialement et politiquement.

Comment :0
12
Aller à la barre d’outils