Atelier Création et Droit d’auteur

Organisé par la Quadrature du net. Le samedi 9 juillet, La quadrature du Net, 60 rue des Orteaux, Paris.

Le droit d’auteur et particulièrement la protection des créateurs et du partage, du remix et de la liberté de panorama, fait partie des grands combats de La Quadrature du Net. Suite au Rapport de Julia Reda au Parlement européen, on attend une réforme du droit d’auteur au niveau européen prochainement. Les débats concernant ce rapport ont témoigné d’une opposition très dure entre les tenants d’un droit d’auteur très privatif, mais très lucratif pour les ayant-droits, et ceux qui promeuvent une création plus libre et une meilleure protection des personnes qui créent.

C’est pourquoi il est important de réfléchir à nos positions et à nos arguments avec vous. C’est dans cet esprit que la Quadrature du net organise cette journée.

Comment :0

Ouvertures de chantiers

Textes et témoignages de la démarche Paideia en France recueillis en 2014 et 2015, avec : l’Ardèche, le Nord, la Gironde, le Territoire de Belfort, la Manche, l’Allier, le Puy de Dôme, le Cantal, la Haute-Loire, le Transfo et la région Auvergne.

La démonstration de la transversalité et l’opérationnalité des droits culturels ne peuvent rester généralistes. Depuis 2014, nous avons donc ouvert quatre chantiers thématiques et transversaux qui ont permis de focaliser l’observation, En savoir plus

Comment :0

Laboratoire social de la donnée

Open Knowledge France et L’École des données étaient présents à ‪Futur en Seine pour un Focus « Citoyenneté numérique ». Le 11 juin, Gaïté lyrique, Paris.

Sylvie Fredriksson, Oriane Ledroit et Frédéric Sultan y ont présenté l’initiative du Laboratoire social de la donnée, mise en œuvre dans le quartier de La Chapelle à Paris. En juillet dernier, une session des Ateliers du Réseau culture 21 s’est tenue dans le quartier (compte-rendu). Ce fut l’occasion pour croiser les enjeux des droits culturels avec ceux des communs autour de l’analyse d’expériences se déroulant dans ce quartier. Plus d’infos sur le Laboratoire social de la donnée ici. Ci-dessous, la présentation des activités menées dans le quartier par le Laboratoire social de la donnée.  En savoir plus

Comment :0

HABITAT, NUMÉRIQUE ET VIVRE-ENSEMBLE

Une journée de découverte et de partage sur les avancées et la place du numérique dans nos sociétés, son rôle et les enjeux de sa démocratisation, en particulier dans le champ de l’habitat. Le samedi 27 février, la Belle de Mai, Marseille.

En 2015, la Friche a initié le projet Habiter la Friche, qui prévoit la construction pour 2018 d’habitat participatif en locatif social, réunissant dans un même immeuble 30 logements pour des familles, des étudiants et des artistes. L’occasion de mener une réflexion plus globale sur les manières d’habiter et de vivre ensemble.
Cette journée propose de découvrir et partager les avancées et la place du numérique dans nos sociétés : Alors que les nouvelles technologies sont dans nos vies, partout, tout le temps, jusque dans nos maisons, sont-elles toujours au service du vivre-ensemble ?

Comment :0

Opendata : les enjeux des données ouvertes

Atelier organisé dans le cadre des ateliers Coredem/e-change, Ritimo. Le lundi 8 février 2016, de 19h30 à 22h, Fondation Charles Léopold Mayer, Paris.

Aujourd’hui, l’information publique peut être considérée comme un bien commun dont la diffusion est d’intérêt public et général. De plus en plus de dispositions européennes comme nationales imposent aux institutions de publier certaines données publiques sous forme numérique.
Quels sont les enjeux démocratiques qui se cachent derrière l’ouverture des données (open data) ? Quelle appropriation et quels usages citoyens des données pour le milieu associatif ? L’atelier durera environ 2h30 et sera animé par l’équipe de l’association Regards Citoyens.

Comment :0

Un kit de médiation autour de la propriété intellectuelle

Le kit élaboré par le groupe de réflexion C LiBRE.

Qu’est-ce que la propriété intellectuelle ? Quelle licence choisir pour un projet développé au sein d’un fablab ? C LiBRE vous donne des éléments de réponse avec ce kit qui propose des ressources et des outils interactifs pour comprendre les enjeux juridiques de la culture libre. Ce kit peut être utilisé dans un fablab, un espace numérique, ou autre lors d’ateliers de sensibilisation à la question du droit.

Comment :0

Brève histoire de l’empowerment : à la reconquête du sens politique

Article écrit par Valérie Peugeot, paru récemment dans le site de l’association Vecam pour la citoyenneté dans la société numérique.

Ce texte reprend et développe un exposé oral présenté en janvier 2015 à la demande de la FING – Fondation internet nouvelle génération – à l’occasion du séminaire de lancement du projet de recherche « Capcity – explorer les réalités de l’empowerment à l’ère numérique ». L’auteure revient sur les racines du terme « empowerment » et sur sa trajectoire de pénétration en France, plus particulièrement dans les milieux de l’internet citoyen.

Comment :0

Contribuez au projet de loi pour une République numérique

Pour la première fois, un texte législatif gouvernemental est soumis à une discussion publique ouverte et interactive en ligne.

La consultation, d’une durée de trois semaines, permettra à chacun de contribuer au texte législatif pour l’enrichir et le perfectionner. Les participants pourront émettre un avis sur les différents articles du texte et faire des propositions de modifications, qui seront elles-même soumises à l’avis des internautes.
Après instruction, certaines contributions pourront être intégrées au projet de loi pour une République numérique. Le Gouvernement affichera clairement les modifications apportées au texte à l’issue de la consultation, afin de faciliter le suivi des propositions des différents contributeurs.
Les contributions ayant reçu le plus de votes des internautes auront la garantie d’obtenir une réponse officielle du Gouvernement. Parmi elles, les trois contributions les plus populaires verront leurs auteurs reçus par la secrétaire d’Etat chargée du numérique, afin de pouvoir lui exposer en détail leurs propositions.

Comment :0

Peut-on parler de patrimoine numérique ?

Conférence prononcée par Véronique Bonnet dans le cadre de la 32ème édition des Journées Européennes du Patrimoine sur le thème « Patrimoine du 21ème siècle, une question d’avenir ». Le samedi 19 septembre, Médiathèque Jeukens, Bar-le-Duc (Meuse).

Alors que la numérisation rend d’éminents services aux archéologues, historiens, conservateurs, qu’en est-il du patrimoine numérique lui-même ? L’informatique, dans sa pérennité évanescente, ne secrète-t-elle que des métadonnées confuses, ou peut-elle, à certaines conditions, se faire l’architecte d’une appropriation culturelle forte ? Cet conférence évoquera la question du Big Data, des Communs, et du Free Software, repères pour le citoyen du 21ème siècle.

Comment :0

#Controverses : anatomie d’une idée reçue

Cycle de rencontres organisé par la Bpi. Prochain rendez-vous le lundi 1er juin, Bpi – Petite salle, Paris.

Dans l’histoire, toute nouvelle technologie a suscité autant d’espérances que de craintes. Internet et les nouvelles technologies véhiculent à leur tour de nombreuses idées reçues. Lors des événements du cycle #Controverses, deux orateurs s’affrontent autour d’une idée communément admise sur le numérique. Est-ce vraiment une idée reçue ? À vous de trancher cette controverse ! À l’issue de chaque rencontre, vous pourrez voter pour le plaidoyer qui vous aura davantage convaincu. Prochaine rencontre autour de l’idée reçue : « Collectez mes données, je n’ai rien à cacher ».

Comment :0

Dix ans de Convention sur la diversité des expressions culturelles

Colloque international organisé par l’Université Laval, l’Institut national de recherche scientifique (Québec) et la Coalition canadienne pour la diversité culturelle. 

Prenant en compte les axes transversaux des enjeux du numérique et du développement économique, les thèmes suivants seront abordés lors de ce colloque : repenser le rôle des politiques culturelles pour protéger et promouvoir la diversité des expressions culturelles, la culture comme levier de développement durable et de renforcement des sociétés, la relation entre la Convention et les accords commerciaux, la Convention face à de nouveaux défis.

Comment :0
Aller à la barre d’outils