Promotion de la diversité dans le secteur culturel : le livre blanc

Publication du Collège de la diversité installé en décembre 2015 par le Ministère de la Culture et de la Communication. 

Après une année d’échanges et de travaux, le livret restituant la réflexion du Collège de la diversité vient de paraître. Il présente la mission du Collège de la diversité, le travail effectué pendant une année par ses membres et les recommandations issues de leur réflexion. Il valorise les actions menées par le ministère de la Culture et de la Communication en faveur de la diversité dans le monde culturel. Il présente notamment des recommandations pour une lutte efficiente contre les discriminations au sein de l’institution, et du secteur culturel dans son ensemble.

Comment :0

Rencontre avec Patrice Meyer-Bisch à Bordeaux

Rencontre organisée par la ville de Bordeaux en partenariat avec Station Ausone et Rue89 Bordeaux. Le 24 mai, Théâtre du Pont Tournant, Bordeaux.

Lancées en 2014 par la ville de Bordeaux, les rencontres IdéO proposent un temps de débats, à l’attention des acteurs culturels et du grand public, sur ce qui fait la Culture. Ce nouveau rendez-vous permettra d’échanger avec Patrice Meyer-Bisch, président de l’Observatoire de la diversité et des droits culturels, autour de la question « Comment prendre en compte les droits culturels des personnes dans les politiques culturelles locales ? ».

Comment :0

Parlement éphémère

Seconde édition du Parlement éphémère accueillie par le centre des congrès d’Epinal. Les 19 et 20 janvier 2018, Epinal.

Son ambition : inventer et mobiliser pour l’éducation populaire et la culture dans le Grand Est. Durant deux jours, cet évènement d’ampleur régionale souhaite inviter les acteurs engagés dans la vie artistique et culturelle ainsi que les citoyens intéressés à contribuer aux politiques publiques et à formuler collectivement des propositions concrètes pour agir. A l’issue du Parlement, ces propositions seront remises en mains propres aux élus locaux, régionaux, nationaux et européens et déclinées en un plan d’actions tangible dans lequel chacun-e pourra s’engager.

Comment :0

Permis de faire

Inauguration de la nouvelle chaire de l’école d’architecture de Paris-Belleville autour du Permis de faire. Chaire dirigée par Patrick Bouchain. Du 22 au 24 mai, école de Belleville (Paris 20e), Grands Voisins (Paris 14e), Ferme du Bonheur à Nanterre.

Trois jours de débats autour du Permis de faire, l’article 88 de la loi Création, architecture, patrimoine. De quel droit fait-on en architecture? Et que peut-on encore faire? Dans un contexte de crise politique, économique, sociale et environnementale, de dé ance envers les pouvoirs publics mais aussi de montée en puissance des habitants comme acteurs du projet, il est urgent d’interroger ce qu’est l’architecture à travers l’expérimentation de nouveaux processus de conception, production et gestion du cadre bâti. En savoir plus

Comment :0

Un conseil des droits culturels à Saint-Denis

Lancement du conseil consultatif des droits culturels de la Ville de Saint Denis.

Depuis janvier 2017, la Ville de Saint-Denis a adopté un Schéma d’orientations culturelles qui prévoit notamment la mise en place d’un Conseil consultatif des droits culturels. Celui-ci a pour mission de permettre aux Dionysiens d’accompagner la mise en œuvre du projet culturel de la Ville et d’émettre des avis, des propositions, des idées concernant les actions prioritaires qui en découlent. En savoir plus

Comment :0

Encyclopédie pratique, collecte d’Aubervilliers

Projet de Lenio Kaklea, présenté par les Laboratoires d’Aubervilliers.

L’Encyclopédie Pratique cherche à collecter une ou plusieurs de vos pratiques. Notre ambition est de créer une collection d’environ 1 000 pratiques, une vaste collection de techniques que chacun de nous invente pour survivre ou resister au quotidien, pour accepter ou transformer la réalité de son corps, que cette pratique soit fastidieuse ou joyeuse, intime ou collective.

PrésentationEn savoir plus et participer

Comment :0

Nos Droits Culturels ?

Conférence de Patrice Meyer-Bisch, organisée par Le Collectif Culture & Citoyenneté en collaboration avec le Réseau Culture 21. Le lundi 12 juin au 106, Rouen.

Les droits culturels invitent à considérer les problématiques posées à la société non plus en termes de besoins à satisfaire, mais de capacités, d’échanges de savoirs, de liens internes et externes à développer et à tisser. Ils impliquent une mise en dialogue qui reconnaît les valeurs de l’un et de l’autre, chacun étant pris en compte dans sa singularité et dans son environnement de vie. L’intervention de Patrice Meyer-Bisch sera suivie par des échanges avec la salle et une présentation des travaux de la démarche Paideia. Cette rencontre est organisée avec les soutiens de la Ville de Rouen, de la Métropole Rouen-Normandie et du 106 (Scène de Musique Actuelle de la Métropole Rouen-Normandie).

Comment :0

La construction d’actions culturelles citoyennes

Formation organisée par l’INSET de Dunkerque avec le Réseau culture 21. Les 19, 20, 21 avril, La Halle aux sucres, Dunkerque. 

Cette formation est fondée sur le principe du respect des droits fondamentaux des personnes comme condition du développement de la citoyenneté. Dans cette démonstration, nous proposons d’étudier dans les contextes de pratiques professionnelles des participants les questionnements et points d’attention pour favoriser ces développements. Des témoignages de professionnels impliqués dans cette posture  viendront éclairer la réflexion. La formation s’attachera à présenter les valeurs sur lesquelles reposent les droits culturels au cœur des droits de l’homme, définir se que recouvrent les droits culturels, expérimenter leur traduction dans les pratiques professionnelles des participants, expérimenter l’enrichissement d’une action à partir de méthodes de co-conception, mesurer l’impact de cette approche dans les actions et plus largement dans les politiques publiques à travers des témoignages d’intervenants du champ culturel.

Présentation / Programme / Contact auprès de l’INSET de Dunkerque

Comment :0

De quoi les Capitales européennes de la Culture sont-elles le nom ?

Projection et journée d’étude organisée par Culture & Démocratie. Les 27 et 28 avril à Mons, dans le prolongement du Journal de  n°43 – « Ce que sèment les Capitales européennes de la Culture ».

La culture européenne fait-elle vivre les valeurs démocratiques? Comment la définir à l’heure où le projet européen se délite ? Les Capitales européennes de la Culture suscitent-elles un sentiment d’appartenance à cette culture ? Sont-elles, au sein des communautés urbaines et au-delà, l’occasion d’un projet culturel et politique partagé ? Sèment-elles durablement de nouvelles manières de faire culture ensemble ?  De faire société ? Créent-elles des communs ? Sont-elles au contraire, plus économico-touristico-urbanistiques que culturelles ? Peuvent-elles, revisitées, inspirer un autre projet européen ?

Comment :0

Mettre en œuvre la convention de Faro

Le témoignage vidéo de Julie De Muer, habitante des quartiers Nord de Marseille et membre de la coopérative d’habitants Hôtel du Nord.

Comment :0

Les rencontres de l’Open education

Dans le cadre de l’Open Education Week. Le 29 mars, à Nantes (Loire-Atlantique).

L’Université de Nantes organise, avec le soutien d’Atlanstic 2020, une journée de rencontres sur le sujet de l’Open Education et pour apprendre à coder en utilisant des ressources éducatives libres. L’éducation ouverte (ou Open Education) est un mouvement visant à rendre plus ouverts tous les aspects de l’éducation : des classes où les parents voient ce qui se passe, des filières lisibles, du matériel éducatif partagé. Les ressources éducatives libres (REL), soutenues par de nombreux pays et des institutions internationales (dont l’Unesco, l’OCDE) offrent la possibilité de réinventer le métier d’enseignant qui (re)devient la personne qui puise dans les ressources partagées par la communauté pour créer de nouvelles ressources qui pourront être distribuées et partagées.
Des acteurs de l’Open Education issus de l’industrie, de l’université, de collectivités locales et d’associations débattront avec le public des raisons et des enjeux de ces choix et présenteront des initiatives, en particulier locales.

Comment :0

Gouvernance partagée : posture, outils et pratiques pour réinventer notre faire ensemble 

MOOC lancé par l’Université des Colibris ouvre ses portes à l’Université du Nous pour soutenir tous ces explorateur.rice.s du “faire ensemble”. À partir du 30 mars, inscriptions ouvertes. 

En s’appuyant sur l’expérience de l’Université du Nous et d’autres experts du “faire ensemble”, ce nouveau MOOC invite à un défi collectif : créer une vaste communauté auto-apprenante sur le thème de la gouvernance partagée. Sans ambition de donner LA solution qui marcherait dans tous les cas, il a été pensé pour soutenir chacun.e dans son envie d’agir et de faire sa part au travers d’exercices pratiques questionnant les représentations actuelles et créant de nouvelles connaissances ; de supports pédagogiques pour découvrir des outils concrets à mettre en pratique ; de témoignages d’individus et d’études de cas d’organisations ; une mise en lumière des principes philosophiques pour des changements de paradigmes ; de groupes de pairs, forums, rencontres, webinaires pour se relier à d’autres explorateurs.rices.

Pour les curieux.se.s, novices, initié.e.s et pratiquant.e.s, en individuel ou en groupe, ce MOOC viendra répondre à différents contextes organisationnels.

Comment :0

Biens communs et territoires : enjeux et perspectives

Séminaire organisé dans le cadre du projet BISCOTE. Séminaire du mardi 21 mars 2017, Ecole des Ingénieurs de la Ville de Paris (EIVP), Paris.

Le projet scientifique « BIenS COmmuns et TErritoire » (BISCOTE) porte sur le thème émergent des biens communs en tant que nouvelle approche de création et de gestion des ressources urbaines et territoriales. Le projet se décline en deux volets. Un volet théorique et conceptuel structuré autour de séminaires et d’échanges entre chercheurs, et avec des praticiens. Un volet plus empirique et opératoire construit autour de l’identification et de l’analyse de ces « nouveaux communs », et des initiatives y afférant en France et à l’étranger. L’objectif est d’alimenter les débats, de comprendre les logiques et processus à l’oeuvre, et surtout d’identifier les difficultés et les bonnes pratiques en la matière. En savoir plus

Comment :0

L’art déclare

En ce début d’année électorale, le SYNDEAC rend publiques 70 propositions, des positions, des questions, des interviews et des témoignages.

Ce sont autant d’outils citoyens et politiques pour débattre, et vivre activement les élections présidentielles et législatives sans jamais oublier les arts et la culture. Le Syndéac propose aux candidats, aux habitants, aux élus, aux responsables et aux professionnels de la culture, du social, de l’éducation et de la recherche de s’emparer de ces outils. Nous avons besoin d’art pour imaginer l’avenir. C’est l’affirmation du site « l’art déclare » que le Syndéac nous invite à découvrir, faire connaître et partager. Trois propositions (32, 33, 34) sont explicitement consacrées à la question des droits culturels.

Comment :0

D’ici demain midi

Restitution vidéo de l’Université buissonnière #7 qui s’est tenue les 24 et 25 janvier 2017 à La Rochelle, en partenariat avec le CNAR Sur le Pont, la fédération Grand’rue de Nouvelle Aquitaine, et l’Université de La Rochelle. 

Inspiré du Manifeste pour la création artistique dans l’espace public, le programme de ce temps intensif mais convivial (à moins que ce ne soit le contraire) proposait un retour sur les droits culturels, une exploration des enjeux de l’espace public face aux restrictions de l’état d’urgence, un travail sur la co-construction et ses outils (les SODAREP), et sur le 1% Travaux publics. L’idée étant, en cette année électorale, de décliner le contenu du Manifeste comme outil de programme.

Comment :0

Projets de réalité virtuelle/augmentée pour la culture et l’éducation

Rencontre professionnelle organisée par le musée des sciences CCSTI de Laval et l’Amcsti. Les 22 et 23 mars 2017 à Laval, dans le cadre du salon Laval Virtual (Mayenne).

Cette rencontre proposera d’explorer les enjeux de l’utilisation de la réalité virtuelle et augmentée dans les projets de médiation et les contraintes de la rédaction d’un cahier des charges pour la réalisation d’un tel projet. Les questions qui seront soulevées : comment bien se comprendre entre développeurs d’application et chef de projet culturel, médiateur et conservateur ? Quels sont les éléments de langage et de méthodologies à partager ? Qu’est ce que sont réellement les technologies de RV et de RA ? Qu’apportent-elles en plus à la médiation à mes publics ? Sont-elles adaptées à mon projet et à mes besoins ? Quels sont ses intérêts pédagogiques ?

Comment :0

PTCE et citoyenneté

5e Journée nationale des PTCE organisées par le Mouvement pour l’Économie solidaire. Le 28 mars, PTCE le PHARES, Pôle d’Hospitalité des Activités à Rayonnement écologique et solidaire à l’Île Saint Denis.

Ces journées permettront d’approfondire la question de la citoyenneté économique au cœur des processus de coopération à l’œuvre dans les Pôles Territoriaux de Coopérations Économiques. Le Mouvement pour l’Economie Solidaire inscrit cette question au cœur de son projet. Cette rencontre sera organisée en partenariat avec Plaine Commune, ALICECOOP, le COORACE, le RTES et l’institut JB Godin et plusieurs PTCE d’île de France : Le PHARE, Brie’Nov, Pole NOE, la Coopérative culturelle de l’Essonne.

Comment :0

Comment les droits culturels questionnent la place des artistes et de la création artistique dans la société

Rencontre dans le cadre du 2e forum des Lucioles, organisée en partenariat avec le Synavi et Les Détours de Babel. Le samedi 25 mars, Le Ciel, Grenoble.

L’objectif de ce forum  est de s’interroger d’une part, sur le rôle des artistes dans la société et, d’autre part, sur la fonction de l’art, à travers la création artistique, et plus généralement des pratiques artistiques (réception, diffusion, formation…).

Cette interrogation sera conduite à partir du changement de point de vue que les droits culturels introduisent dans la réflexion sur les politiques publiques en matière de culture.

Comment :0

Les droits culturels, qu’est-ce que ça change ?

Dans le prolongement de sa 1ère Université d’Hiver, qui s’est tenue le 10 janvier à Lyon, le SYNAVI publie une contribution publique sur les droits culturels.

La politique publique doit garantir les droits culturels de tous. En font partie les droits culturels des artistes, notamment la liberté de la création et de la programmation artistique. Cette liberté est ainsi fondée sur une obligation d’intérêt général. La collectivité publique accorde les moyens nécessaires pour que ces droits puissent s’exercer.

Si le référentiel de la politique publique est celui des droits culturels, le soutien à la création artistique n’a pas besoin d’autres justifications que lui-même. Ce n’est pas le fait que la création puisse être utile au développement ou au rayonnement du territoire, au renforcement du lien social, au développement économique, qui peut justifier un tel soutien. Ni l’engagement des artistes à œuvrer à la « démocratisation de la culture ».

Lire la suite

Comment :0

Les projets culturels participatifs en quartiers populaires : un serpent qui se mord la queue ?

Le vendredi 17 mars 2017, de 9h à 16h30 à La Couple de la Maison de l’Etudiant, à l’Université Paris 8 – Vincennes Saint-Denis
Retours d’expériences et analyses partagées à la lumière des droits culturels, dans le cadre de la restitution du projet Recettes & Ressources d’ici subventionné par le Fond de Solidarité et Développement des Initiatives Etudiantes (FSDIE) de l’Université Paris 8, et porté par l’association CIVD

Recettes & Ressources d’ici est une toute première initiative de « faire avec », de co-construire, de collaborer, ou de faire participer, développée durant l’année 2015-2016 dans le quartier du Franc-Moisin Bel-Air Stade-de-France à Saint-Denis : à partir des recettes de cuisine en particulier et des « ressources humaines » en général, un cadre voué à être investi et recomposé par les habitants d’un quartier dans l’optique d’un travail communautaire, qui fut avant tout une expérience d’humanité sans équivalent, une découverte de soi et des autres, une confrontation de ses propres capacités et désirs à une réalité complexe, et l’occasion d’une rencontre avec la richesse d’initiatives dionysiennes « de faire collectif ».

Comment :0
LOAD MORE
Aller à la barre d’outils