Résidence d’économies sociétales

Appel à résidence lancé par les Chaudronneries (Montreuil).

La résidence d’économies sociétales des Chaudronneries accueille et soutient les entreprises attentives à leurs modes de production et à leurs impacts. Ainsi leur politique en matière de solidarité et d’emploi, d’écologie et d’économie circulaire est particulièrement appréciée. Leur recherche en matière de transversalité des pratiques, d’implication collective et de mode de gouvernance est fondamentale.
L’économie sociétale est une économie qui, au-delà d’offrir une stabilité financière à ses initiateurs, offre de réelles perspectives de développement social, environnemental et économique aux territoires qu’elle côtoie.
Les Chaudronneries affirme sa posture éco-logique en créant des dispositifs qui permettent de riches interactions et mutualisations entre les acteurs et ressources de proximité. Ainsi, les initiatives de quartier, de Montreuil et des communes limitrophes, d’Est-Ensemble ou de la Seine-Saint-Denis seront accueillies en priorité. Une logique qui vise également à communiquer sur la fertilité des mutations économiques et sociales de ces territoires.

Comment :0

Un atlas des priorités : cartographier les pouvoirs, cartographier les communs

L’Atlas des priorités est un atlas politique, social et économique. Réalisé par le Bureau d’études. 

Le groupe de recherche et design Bureau d’études produit des cartographies des systèmes politiques, économiques et sociaux qui permettent aux personnes de s’informer, se positionner et de développer leur pouvoir d’agir. En révélant ce qui d’habitude reste invisible et en contextualisant des éléments souvent perçus comme séparés dans des nouveaux cadres communs, ces visualisations des intérêts et des relations rearticulent l’ordre symbolique dominant et actualisent les structures existantes autrement méconnues. Ce livre se veut un atlas pour une nouvelle citoyenneté émancipée et en mesure d’exploiter les possibilités offertes par l’infographie pour des analyses qui vont de l’échelle locale à l’échelle globale, et vice-versa.

Comment :0

Culture et lutte contre la pauvreté

Le dossier du Journal de Culture & Démocratie n°42 explore la question de la pauvreté articulée au champ de la culture.

Comment parler clair dès lors qu’on évoque la pauvreté ? Qu’est-ce que la pauvreté aujourd’hui, ici ? À partir de quand, de combien, est-on réputé pauvre ? Pourquoi, par qui et comment cette pauvreté est-elle produite ? Comment dit-on la pauvreté et que révèle cet exercice sémantique ? Comment enrayer la fabrique des pauvres ? Et la culture ? Quelle articulation avec la question de la pauvreté ? Plusieurs contributions décryptent les mécanismes à l’œuvre, stigmatisent l’absence de politiques de lutte contre la pauvreté et présentent des propositions alternatives.

Consulter ou télécharger le Journal n°42

Comment :0

Atelier Création et Droit d’auteur

Organisé par la Quadrature du net. Le samedi 9 juillet, La quadrature du Net, 60 rue des Orteaux, Paris.

Le droit d’auteur et particulièrement la protection des créateurs et du partage, du remix et de la liberté de panorama, fait partie des grands combats de La Quadrature du Net. Suite au Rapport de Julia Reda au Parlement européen, on attend une réforme du droit d’auteur au niveau européen prochainement. Les débats concernant ce rapport ont témoigné d’une opposition très dure entre les tenants d’un droit d’auteur très privatif, mais très lucratif pour les ayant-droits, et ceux qui promeuvent une création plus libre et une meilleure protection des personnes qui créent.

C’est pourquoi il est important de réfléchir à nos positions et à nos arguments avec vous. C’est dans cet esprit que la Quadrature du net organise cette journée.

Comment :0

Les droits culturels à Avignon avec les Forces musicales

Un atelier de réflexion et un débat autour des droits culturels et de leur inscription dans la loi NOTRe. Organisés par les Forces musicales. Le 14 juillet à Avignon.

Une nouvelle notion, celle de « droits culturels » s’impose de plus en plus dans les réflexions et débats sur la culture. Dernièrement, la France a reconnu et intégré cette notion, jusqu’à l’inscrire dans des textes de loi. Néanmoins, la mise en œuvre des droits culturels dans notre secteur et même leur signification restent floues et leurs interprétations sont souvent contradictoires. Ces deux rendez-vous visent à mieux comprendre ce que recouvrent ces droits, en identifier les effets levier ou en dénoncer les dérives possibles, pour mieux les prendre en compte.

En savoir plus

Comment :0

Les droits culturels aux Suds à Arles

Conférence de Patrice Meyer-Bisch, table ronde avec Médiapart et ateliers professionnels autour des droits culturels. Les lundi 11 et mardi 12 juillet dans le cadre des Suds. Rencontres organisés en partenariat avec le Réseau culture 21.

Les professionnels de la culture, les travailleurs sociaux, les acteurs du secteur éducatif, les représentants institutionnels, participent au développement des politiques culturelles, inventent des schémas, tentent de rétablir des équilibres afin de favoriser l’expression des diversités et de répondre aux défis d’une société en mutation. Ces trois rendez-vous permettront d’approfondir les enjeux de la reconnaissance de la diversité et des droits culturels des personnes et de les mettre au travail dans le cadre d’atelier professionnels. En savoir plus

Comment :0

Souveraineté et coopérations

Guide pour fonder toute gouvernance démocratique sur l’interdépendance des droits de l’homme. Par Patrice Meyer-Bisch, Stefania Gandolfi, Greta Balliu, Publié par Globethics.net.

Ce document se présente comme une clarification conceptuelle et stratégique des liens étroits entre droits de l’homme et gouvernance démocratique, entre renforcement des capacités et participation. Il est produit par, et destiné à des : responsables de politiques et de structures publiques, d’organisations de la société civile ou d’entreprises, pour l’orientation, le suivi et l’évaluation des stratégies, praticiens pour le montage interactif des projets, de leur suivi et de leur évaluation, étudiants et responsables de formation, afin de consolider et d’argumenter la légitimité et la fécondité des approches transversales basées sur les droits de l’homme en développement.

« (…) la souveraineté d’un peuple ne peut s’exercer dans l’ignorance des droits, libertés et responsabilités de toutes les personnes qui se trouvent sur son territoire, ni de ceux des autres peuples. Démocratie interne et externe sont de fait inséparables ».

En savoir plus

Comment :0

La co-conception des politiques publiques au regard des droits culturels

Une formation avec l’INSET de Dunkerque. D’octobre 2016 à mai 2018.

Depuis 2012, la démarche Paideia a permis à un panel important d’acteurs de se sensibiliser et de se former aux droits culturels. Chacun, selon son contexte professionnel et les opportunités qui se sont présentées, a dû personnaliser la manière de transmettre ces enjeux et ces méthodes mais reste confronté aux difficultés du déploiement de la démarche sur le terrain.
Dans un objectif d’approfondissement et d’autonomisation, nous proposons en partenariat avec l’INSET de Dunkerque une formation à la co-conception des politiques publiques considérant le respect des droits culturels des personnes comme la condition de mise en place de véritables démarches de co-conception.
Cette formation s’appuie sur les valeurs émancipatrices qui fondent les pratiques collaboratives, les technologies numériques et les méthodes du design de service. Les contenus de la formation seront construits avec les participants à partir de leurs expériences pratiques. Elle se déroule sur six sessions de deux jours d’octobre 2016 à mai 2018 avec l’accompagnement de Sylvia Fredriksson.

Comment :0

Culture et biens communs : un enjeu de démocratie

Texte proposé par Irene Favero suite à la rencontre organisée par Culture & Démocratie et le Centre culturel La Vénerie (Bruxelles) le 30 avril dernier. Paru dans la dernière Lettre de Culture & Démocratie.

L’approche basée sur les droits de l’homme et l’observation des pratiques au regard des droits culturels permet de mettre au centre des réflexions et des pratiques autour des biens communs la question du développement des capacités des personnes, seules ou en groupe. Il s’agit d’une mise en capacité qui, loin de se limiter à viser la seule employabilité des personnes, pose un défi bien plus ambitieux : permettre l’expression de la dignité de chaque personne dans tout temps et espace de sa vie.

 

Le chantier Patrimoines et biens communs initié par Réseau culture 21 permettra d’approfondir l’articulation entre droits culturel et biens communs en questionnant notamment les enjeux patrimoniaux et mémoriels.

En savoir plus

Comment :0

Ouvertures de chantiers

Textes et témoignages de la démarche Paideia en France recueillis en 2014 et 2015, avec : l’Ardèche, le Nord, la Gironde, le Territoire de Belfort, la Manche, l’Allier, le Puy de Dôme, le Cantal, la Haute-Loire, le Transfo et la région Auvergne.

La démonstration de la transversalité et l’opérationnalité des droits culturels ne peuvent rester généralistes. Depuis 2014, nous avons donc ouvert quatre chantiers thématiques et transversaux qui ont permis de focaliser l’observation, de formuler des analyses et des propositions pour les politiques départementales dans le champ social, la lecture publique et le numérique, les patrimoines, mémoires et paysages, l’éducation et la jeunesse. Cette publication rend compte de l’intérêt de ces travaux à travers de nombreux témoignages d’acteurs engagés dans cette démarche d’observation et d’évaluation au regard des droits culturels.

Elle fait suite aux autres publications de la démarche «Itinéraires : du droit à la culture aux droits culturels, un enjeu de démocratie » (2015) et à « Du droit à la culture aux droits culturels » (2013).

Télécharger « Ouvertures de chantiers »

En savoir plus

Comment :0

Devoir de culture : diversité culturelle, droits culturels

Rencontre avec Luc Carton, Jean-Michel Lucas et Patrice Meyer-Bisch, organisée par Les Lucioles. Le vendredi 1er et samedi 2 juillet, Le Salle Olivier Messiaen, 1 Rue du Vieux Temple, Grenoble.

Rencontre avec trois des principaux acteurs de la pensée des droits culturels dans une confrontation unique. Les droits culturels sont désormais inscrits dans la loi. Comment vont-ils s’appliquer ? Quelles responsabilités devons-nous partager ? Quelles conséquences sur les politiques publiques ?

Ce 5ème forum se veut un point d’étape, de réflexion et de propositions, qui prolonge les précédents. Il s’inscrit dans une perspective d’action citoyenne et de co-construction des politiques publiques. Les Lucioles ont choisi de faire appel à trois témoins de référence qui ont nourri et orienté la démarche du Forum des lucioles.

Comment :0

Les 18 recommandations d’Incubinc/AMI & Fonds Roberto Cimetta

Élaborées à l’issue de la double conférence organisée par Incubinc/AMI et le Fonds Roberto Cimetta les 16 et 17 mars derniers à Marseille.

Les 105 participants de 17 pays, réunis en ateliers autour des six conversations ayant eu lieu, ont défini des recommandations qui incluent entre autres le respect de la liberté d’expression et des droits culturels comme l’un des premiers critères de sélection pour les villes candidates au titre de capitale européenne ou arabe de la culture. Les 18 recommandations touchent également à la question du développement de modèles économiques durables pour la protection du patrimoine intangible, de la promotion des incubateurs d’entreprises et d’activités culturelles et créatives et de la redistribution territoriale de ces activités entre métropoles et périphéries.

Comment :0

Laboratoire social de la donnée

Open Knowledge France et L’École des données étaient présents à ‪Futur en Seine pour un Focus « Citoyenneté numérique ». Le 11 juin, Gaïté lyrique, Paris.

Sylvie Fredriksson, Oriane Ledroit et Frédéric Sultan y ont présenté l’initiative du Laboratoire social de la donnée, mise en œuvre dans le quartier de La Chapelle à Paris. En juillet dernier, une session des Ateliers du Réseau culture 21 s’est tenue dans le quartier (compte-rendu). Ce fut l’occasion pour croiser les enjeux des droits culturels avec ceux des communs autour de l’analyse d’expériences se déroulant dans ce quartier. Plus d’infos sur le Laboratoire social de la donnée ici. Ci-dessous, la présentation des activités menées dans le quartier par le Laboratoire social de la donnée.  En savoir plus

Comment :0

Les droits culturels, un levier pour développer le pouvoir d’agir

Compte-rendu de la première journée de travail de cette recherche-action lancée par le Réseau culture 21 et l’Institut Interdisciplinaire d’éthique et des droits de l’homme dans le cadre de la démarche Paideia. Lundi 6 juin 2016 – ENS, Centre social espace Torcy – Paris.

Cette recherche-action vise à explorer les possibles traductions des droits culturels dans les pratiques de développement du pouvoir d’agir. Ci-dessous, le compte rendu de cette première journée de travail, présentant notamment les échanges de la journée, les interventions et les ressources partagées par les participants.

En savoir plus

Comment :0

Prix international CGLU – Ville de MEXICO – Culture 21

Les villes et personnalités gagnantes ont été annoncées la semaine dernière.

Le « Prix International CGLU – Ville de Mexico – Culture 21 » a pour objectif de re­connaître les villes ou personnalités qui se sont distinguées par leur contribution à la culture en tant que pilier du développement durable. Chaque année deux villes et deux personnalités se voient décerner ce prix mis en place par Cités et gouvernements locaux unis. Cette année les deux ville gagnantes sont : Tombouctou pour son programme « Patrimoine culturel et redynamisation des activités socio-économiques » ; la ville de Vaudreuil-Dorion au Québec pour le programme « Je Suis… L’aventure d’une communauté en pleine transformation ». Les deux personnalités : Jon Hawkes, auteur du livre “Le quatrième pilier de la durabilité : le rôle essentiel de la culture dans la planification publique » et Silvia Rivera Cusicanqui, sociologue et activiste bolivienne.

Comment :0

Construction participative d’un jeu autour du dialogue des cultures

Appel à participation lancé par Arts & Publics (Bruxelles).

Il s’agit du projet « Rives d’Europe ». Curieux, gamer, artiste, travailleur culturel : cet appel est ouvert à la participation des personnes individuelles, de groupes constitués ou d’associations. Les activités prévues se dérouleront d’août à décembre 2016. Une séances d’infos le mercredi 8 juin à Bruxelles. Avec ce projet l’équipe d’Arts & Publics souhaite construire un jeu vidéo pour déconstruire nos préjugés sur les cultures, pour apprendre à vivre ensemble, si différents et si semblables, si semblables et si différents. Le point de départ, à déconstruire : la théorie du choc des civilisations. Nulle connaissance technique en jeu vidéo n’est requise.

Comment :0

MédiaLab93

Incubateur médiatique et culturel lancé par Presse & Cité et des médias de son réseau (Bondy Blog, Afriscope, Street Press, Simplon.co, Banlieues créatives…). 

Né d’une réflexion sur la crise actuelle des médias et la nécessité d’une communication sociale de proximité, le projet Médialab93 se donne pour mission de faire rayonner l’expression de la nouvelle génération de créatifs issus des quartiers. Le Médialab93 s’appuie sur l’expérience « Médias de quartier », écosystème original, unique en France, qui mêle quartiers populaires et cultures urbaines.
Le futur incubateur s’adresse à la nouvelle génération urbaine : journalistes, vidéastes, photographes, auteurs… terreau de créativité et des tendances de demain. Il affirme la volonté d’inaugurer un nouveau modèle économique visant à renforcer les capacités d’autofinancement des créatifs indépendants à travers la mise en place de partenariats avec des opérateurs reconnus du monde de la culture, des médias et de la communication. En savoir plus

Comment :0

Le pouvoir d’agir

Entretien de Sylvia Fredriksson avec Guillaume Coti,  Coordinateur du Collectif “Pouvoir d’Agir”.

En savoir plus

Comment :0

Droits culturels, le temps d’agir

La rencontre nationale se déroulera du 9 au 11 juin à Ustaritz, Pays basque.

La FAMDT souhaite faire de ce temps fort un moment d’échange et de partage entre les adhérents, l’occasion de retrouver les partenaires de leurs actions et, de façon générale, entre tous ceux qui s’intéressent à l’activité de la Fédération des Associations de Musiques et Danses Traditionnelles. Une belle opportunité pour rencontrer les acteurs du réseau, créer des ponts, participer aux réflexions, imaginer des projets communs et propositions collectives.

Comment :0

Le Studiomobile, c’est quoi ?

Un projet pensé et créé par Claire Richard et Marie-Anne Bernard.

Le Studiomobile s’inspire du documentaire et de l’histoire orale – cette histoire fondée sur l’entretien, qui met l’accent sur l’expérience des gens ordinaires. Mais le Studiomobile n’est pas un projet documentaire ou ethnographique. Car ce sont les gens eux-mêmes qui posent les questions et orientent l’entretien comme bon leur semble. Ce projet est librement inspiré d’une initiative américaine, Storycorps. Le Studiomobile a été rendu possible grâce au soutien du Théâtre du Soleil et d’Arte Radio.

Comment :0
LOAD MORE
Aller à la barre d’outils